Patrick Gilli, président de l’Université Paul Valéry, avait demandé le recours aux forces de l’ordre via un courrier.

En réponse, le tribunal administratif a ordonné l’évacuation de l’Université Paul Valéry.

La source de cette brève est Midi-Libre. Leur article ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *