Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis aux Nations-Unies, a déclaré, en conseil de sécurité, que les États-Unis étaient prêts à frapper, si nécessaire, la Syrie de Bachar el-Assad.

Suivez le conseil de sécurité ici.

À suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *