Deux soldats ont été tués lorsque leur hélicoptère s’est écrasé lors d’un exercice d’entraînement à Fort Campbell dans le Kentucky, ont indiqué des responsables samedi.

Les soldats étaient membres de la 101st Airborne Division. L’accident s’est produit vendredi soir et a impliqué un hélicoptère Apache de l’armée AH-64E.

Les noms des personnes décédées ne seront pas divulgués avant que 24 heures se soient écoulées après que la notification du proche parent soit terminée, ont indiqué les officiels.

L’équipage effectuait un entraînement de routine au moment de l’accident. Il n’y avait pas d’autres victimes. Les membres des Services d’incendie et d’urgence de Fort Campbell ont répondu à la scène de l’écrasement.

“C’est un jour de tristesse pour Fort Campbell et la 101e Airborne”, a déclaré Brig. Le général Todd Royar, commandant en chef intérimaire de la 101st Airborne Division et de Fort Campbell. “Nos pensées et nos prières accompagnent les familles pendant cette période difficile.”

La cause de l’accident faisait l’objet d’une enquête.

Trois autres avions militaires américains se sont écrasés cette semaine, laissant cinq membres de service morts.

Fox News a rapporté vendredi que les autorités avaient craint que la flotte aérienne épuisée de l’armée n’obtienne pas le financement dont elle avait besoin.

Mercredi, un pilote de l’Air Force Thunderbird a été tué lorsque son F-16 s’est écrasé près de la base aérienne de Nellis au Nevada.

Mardi, un hélicoptère Marin Corps CH053E Super Stallion s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement en Californie, tuant les quatre membres d’équipage à bord.

Mardi également, un Marine Corps AV-8B Harrier s’est écrasé lors d’un décollage à Djibouti. Le pilote a survécu après l’éjection.

Lors d’une conférence de presse jeudi, le directeur de l’état-major interarmées du Pentagone a refusé de dire que les accidents ont signalé une tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *