GetActu

L'actualité en temps et en heure

Nucléaire : Révélations effrayantes dans un livre choc !Temps de lecture : 2 minute(s)

Nucléaire : danger immédiat

“Nucléaire: Danger immédiat: Et ça se passera près de chez vous !” est un titre qui intrigue et qui fait frissonner. Les auteurs Thierry Gadault et Hugues Demeude après des investigations poussées,basées sur l’avis de spécialistes et de rapports internes à EDF, font l’état des lieux d’un parc de centrales françaises bien éloigné de l’idée de sûreté vendue par les pouvoirs publics et les lobbies pro-nucléaire.

Il est fait état, de plusieurs cuves de réacteurs sur lesquelles, des micro-fissures ont été détectées. Celles-ci seraient dues à l’effet de l’hydrogène à l’intérieur même de ces cuves. Le problème a d’abord été décelé par des chercheurs américains et belges sur un réacteur nucléaire situé en Belgique.

Cette faille connue et reconnue par les experts, est considérée comme impossible à contrôler et représentant un réel danger pour la sûreté des populations environnantes !

2 Français sur 3 vivent dans un périmètre de 75 km autour d’une centrale nucléaire ! 

Le nucléaire souvent présenté comme filiale d’excellence, secteur ultra-encadré, surveillé, est en fait complètement déstabilisé par ces révélations. Cette soi-disant énergie d’avenir aurait le coût le plus bas. Ce qui est totalement faux si l’on considère le nucléaire de façon holistique. En effet, de la production au traitement des déchets , le coût du nucléaire est d’environ 120 € le Kilowattheure (kWh), alors que des énergies comme le solaire ou l’éolien plafonnent à environ 60 €.

Malgré que l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) affirme qu’il n’y a aucun défaut d’hydrogène sur les cuves françaises, un rapport prouve qu’EDF est totalement informé et en connaissance de ce problème qui touche les sites du Tricastin, du Buget ou encore de Saint-Laurent-des-Eaux.

EDF, actuellement épinglée par la Cour des Comptes sur la remise en cause de l’efficacité de ses compteurs Linky, ainsi qu’ AREVA, sont financièrement au bord de l’asphyxie. Des décennies de gestions hasardeuses de ces entreprise publiques, les ont amenées à négliger la maintenance de ces centrales et à mettre de côté tout investissement visant à une transition énergétique intelligente. De part ces mauvais choix dénués de vision à long terme, le destin de la France se retrouve scellé à celui du nucléaire.

2 français sur 3 habitent dans une zone de moins de 100 kilomètres autour d’une centrale nucléaire, ce qui les situe directement dans un périmètre de radiations en cas d’accident. Nonobstant l’arrivée du seuil critique des 40 ans de fonctionnement en 2028 (pour 48 réacteurs sur 58) EDF a d’ores et déjà annoncé qu’elle n’envisageait aucune fermeture de centrale avant 2029 ! D’ici là, le traitement et l’enfouissement des déchets nucléaires poseront certainement d’autres constats…

Résultat de recherche d'images pour "cartes des centrales nucléaires en france"

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *