GetActu

L'actualité en temps et en heure

Une bombe à essence lancée sur la résidence de la chef d’État birmane

Une “bombe à pétrole” a été lancée sur l’enceinte de Yangon de la cheffe d’état de la Birmanie, Aung San Suu Kyi, a déclaré à l’AFP un porte-parole du gouvernement.
Selon Zaw Htay, Aung San Suu Kyi n’était pas à la résidence au moment de l’attaque.

Le motif de l’attaque n’a pas été immédiatement clair, mais la situation en Birmanie est extrêmement tendue depuis l’escalade en août 2017, lorsque les insurgés rohingyas ont attaqué les postes de sécurité du gouvernement. Les attaques ont provoqué une réaction des autorités birmanes, qui a entraîné des affrontements et la mort de centaines de Rohingyas, et contraint des milliers d’autres à fuir vers le Bangladesh. La situation a été sévèrement critiquée par la communauté internationale, qui a appelé à la fin de la violence.

Le conflit dans l’État de Rakhine en Birmanie entre les Rohingyas et les Bouddhistes remonte au siècle dernier. Les autorités centrales et la population bouddhiste considèrent les Rohingya comme des sans-papiers originaires du Bangladesh. Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *