The End Of The F***ing World :

cette série anglaise sortie en 2017, commandée par Netflix et adaptée du roman graphique de Charles S. Forsman dépeint la rencontre entre Alissa, une jeune fille d’apparence sûre d’elle et subversive, et James, un soi-disant psychopathe en herbe cherchant une proie à tuer.

Peu à peu on y découvre leurs personnalités, et surtout celle de James faisant, à première vue, peur.

La série se regarde en une après-midi : 8 épisodes de 25 minutes. C’est une teen-série parfois sanglante mais ne faisant pas peur.

James séduit Alissa, qu’il qualifie de nymphomane, en vue de la tuer

Sur un coup de tête d’Alissa, les deux adolescents se lancent dans un Road Trip où James essaie initialement de tuer sa coéquipiere Alissa. Ils commenceront peu à peu à faire des délits et à augmenter en intensité.

L’imprévisibilité des personnages apporte un plus à la série.

Conclusion : La série est assez clivante mais, à mon sens, est assez bien. La fin est époustouflante. À regarder ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *