Selon Paris Match, l’ADN de Jawad Bendaoud le « logeur » des terroristes du 13 novembre a été retrouvé sur du rouleau adhésif qui entourait le bouton d’activation d’une ceinture d’explosifs.

Jawad Bendaoud pourrait être impliqué d’acte terroriste à la vue des expertises ADN qui viennent  d’être dévoilée.

Son procès doit s’ouvrir ce mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *