La police a annoncé la mort de deux civils et un policier dans des protestations catholiques au Congo (Kinshasa).

La marche a eu lieu en réponse à  l’appel lancé par le Comité des laïcs pour demander le respect et l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre,un accord prévoyant des élections fin 2017 signésous la tutelle des évêques. 

Les manifestants catholiques étant contre Joseph Kabila et voulant son départ du pouvoir, les autorités congolaises ont réprimé les protestations et des messes avec du gaz lacrymogène. L’État congolaise a aussi coupé internet et fait des barrages policiers pour empêcher la tenue des « marches pacifiques ». Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *