Dans son discours, au Burkina Faso, dans une ambiance tendue après une tentative de meurtre contre des militaires français, Emmanuel Macron s’est montré très cassant, voire arrogant.

 

Il en est même venu à tutoyer le président burkinabè. Les étudiants burkinabès demandait si le président français pouvait faire quelque chose pour les installations électriques burkinabées. Macron rétorqua :

« Mais vous m’avez parlé comme si j’étais le président du Burkina Faso »

Et a pointé du doigt le président burkinabè en disant que c’était à lui de régler ses problèmes-ci, une scène surréaliste, le président du Burkina Faso, humilié, est sorti de la salle sous les injonctions d’Emmanuel Macron :

Ou même quand Emmanuel Macron, suite aux demandes d’un étudiant burkinabè de supprimer le Franc CFA, demanda aux étudiants présents dans la salle si quelqu’un étudiait dans l’économie, un silence pesant s’est installé sur la salle, étonnant Emmanuel Macron. En résumé, un discours qui pourrait passer pour un One Man Show où Emmanuel Macron rappellait OSS117 et où il a humilié le président burkinabè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *